hanane

Hanane RISAYINDI

Thérapeute, méditante, praticienne Reïki

Animatrice méditation et atelier philo / Sève

+32 477 824 788

iYokuna

Découvrez le concept iYokuna, co-fondé avec Brieuc Simon

iyokuna123px

Méditation et développement personnel pour l'entreprise et le privé

http://www.iYokuna.be

WEB PARTNER

websait

Un site réalisé par Websait
Atelier graphique / Communication online 
www.websait.com

blog reikiMaroc
Cette technique a vu le jour au 19ème siècle au Japon et permettrait selon les praticiens de dissiper les nœuds énergétiques à l’origine des blocages dont nous sommes victimes au cours de notre vie.

Rien qu’aujourd’hui, pas de colère. C’est l’un des grands principes de la méthode Reiki. Une pratique qui, bien qu’ancienne, se fraie un chemin au milieu des nouvelles tendances. Il s’agit là d’un outil manuel et naturel de guérison : les mains. Comment une simple imposition des mains pourrait être à l’origine d’un grand déclic de notre vie? Comment pourrait-elle agir aussi bien sur notre état de santé que sur notre for intérieur psychologique? Pour résoudre ce mystère, ALM a été à la rencontre de l’une des maîtres Reiki présents sur la scène nationale, Maître Rachida Prenant.

Dans une petite salle de soins,  Maître Rachida Prenant qui a été initiée à cette pratique ancestrale à Paris, accueille ses disciples ainsi que les curieux à la recherche d’un bien-être par le biais du Reiki. Opérant de façon simple, discrète et posée, Maître Rachida entend par simple imposition de ses mains rééquilibrer l’énergie présente en nous et harmoniser notre existence. Le patient est allongé sur un simple matelas, elle place ses mains à plat quelques minutes sur les yeux, puis sur les oreilles, les tempes, le ventre enfin, ou sous la tête, sous les genoux…  «Rei» et «Ki» signifient respectivement esprit et énergie pour désigner la force universelle de vie.

Cette technique a vu le jour au 19ème siècle au Japon et permettrait selon les praticiens  de dissiper les nœuds énergétiques à l’origine des blocages dont nous sommes victimes au cours de notre vie. Elle est utilisée pour favoriser la circulation sanguine, renforcer le système immunitaire, combattre les douleurs articulaires, le stress, la névrose, l’angoisse, les blocages relationnels et même les phobies. Comment une seule méthode peut-elle s’attaquer à tous ces maux à la fois? Il paraîtrait que tout est question d’énergie et de canal.

La vie nous titille et nous interpelle mais il est important de se poser les bonnes questions. Pourquoi ce fait, cette personne et cet événement vont-il toucher mon être?. Pour maître Prenant, il faut se dénuder dans le sens où poser ses limites et savoir accepter ce qui se passe autour de nous. «Ceci ne voudrait pas dire que l’on va s’aplatir en se laissant marcher dessus, c’est tout au contraire, savoir exister dans la vie et la laisser couler en nous».

En d’autres termes, la technique Reiki ne se limite pas à une simple imposition des mains, c’est toute une philosophie qui réconcilie l’être avec son environnement et le pousse à passer de la position «Je subis ce qui m’arrive» à un degré plus élevé de conscience où l’être, au lieu de se victimiser, serait partie intégrante de son environnement. «Après l’acceptation et l’assimilation de cette énergie de vie qui circule en moi et en mon entourage, je passe à un autre degré, qui est l’appréciation».

Dans le Reiki en effet, on se ressource et on dépose tout ce dont on n’a pas besoin. Pour ce faire, le Reiki comporte cinq préceptes que tout pratiquant se doit de respecter afin de donner un sens spirituel à son existence. Tous les jours, il doit d’abord se promettre de ne pas se mettre en colère et de ne pas se faire de souci. Il doit ensuite avoir de la gratitude envers ses parents, ses aînés et ses professeurs, être honnête et, enfin, être bienveillant envers tout ce qui vit. L’énergie Reiki est une énergie qui, bien qu’invisible pour la plupart des personnes, est réellement physique.

C’est telle une fréquence vibratoire qui permet de devenir un canal d’énergie. Elle se pratique, non seulement sur une autre personne, mais également comme méthode d’automédication. «La première dimension du Reiki est d’abord pour soi. Quand une personne se forme, c’est pour s’accorder un auto-traitement. Il y a d’ailleurs très peu de thérapies qui permettent de se faire du bien soi-même. Le Reiki en est une», précise la même source.

SOURCE

hanane

Hanane RISAYINDI

Thérapeute, méditante, praticienne Reïki

Animatrice méditation et atelier philo / Sève

+32 477 824 788

iYokuna

Découvrez le concept iYokuna, co-fondé avec Brieuc Simon

iyokuna123px

Méditation et développement personnel pour l'entreprise et le privé

http://www.iYokuna.be

WEB PARTNER

websait

Un site réalisé par Websait
Atelier graphique / Communication online 
www.websait.com