hanane

Hanane RISAYINDI

Thérapeute, méditante, praticienne Reïki

Animatrice méditation et atelier philo / Sève

+32 477 824 788

iYokuna

Découvrez le concept iYokuna, co-fondé avec Brieuc Simon

iyokuna123px

Méditation et développement personnel pour l'entreprise et le privé

http://www.iYokuna.be

WEB PARTNER

websait

Un site réalisé par Websait
Atelier graphique / Communication online 
www.websait.com

Le blanc n'existe que parce que le noir vit auprès de lui.
Le goût sucré des fraises n'est appréciable que parce que nous avons déjà expérimenté leur goût acidulé et amer...
La vie ne serait rien sans la mort : hier n'est que le souvenir d'aujourd'hui et demain, son rêve...  

Malgré cette évidence, le deuil reste pour chacun d’entre nous une étape très douloureuse dans notre chemin de vie.

Il est une explosion dans notre quotidien, nos habitudes, notre espace temps. Il est une douleur inimaginable, impossible à décrire, difficile à comprendre.

Le deuil, cette déchirure définitive avec l’être chéri, chamboule nos émotions, nous transforme pour un temps en cet amas de chair blessée, fragile et insensible à ce qui se déroule autour de lui. Nous ne sommes plus personne, nous ne voulons plus rien, nous ne ressentons plus rien d’autre que cette douleur plus forte que tout.

Comment accepter ce vide laissé par cette disparition, toujours trop rapide, toujours insolente, toujours injuste et qui n’a de cesse de nous rappeler l’inimaginable jusqu’alors ? Ne plus pouvoir lui parler, ne plus pouvoir le/la serrer dans ses bras, ne plus pouvoir l’embrasser, ne plus avoir ces moments intimes tellement précieux et uniques à la fois ?

Comment ne pas vivre en culpabilisant d’être encore là, de continuer, d’avoir des échanges avec d’autres êtres humains, de rire avec eux, de parler avec eux et de ne plus pouvoir le faire avec l’être aimé ?

Comment envisager le futur et donner un sens à sa vie après un tel choc ?

Je n’ai pas de réponses à ces questions… Je vis moi-même ce moment éprouvant et écrasant de douleur.

Cependant, pour arriver à se relever et reprendre petit-à-petit la vie là où elle s’est arrêtée, je ne peux que vous conseiller de vivre votre douleur jusqu’au bout en la pleurant, en la criant et en la vivant jusqu’à ses derniers retranchements. En s’entourant de ceux capables de vous comprendre ou au contraire, en vous isolant parce que, tout simplement, c’est ce dont vous avez besoin pour vous sentir en sécurité.

Ecoutez-vous, libérez-vous des autres, écoutez vos besoins et respectez vous pour vous donner les moyens de vivre cette période plus doucement, si cela est possible.

Occupez vous en ne faisant que ce qui vous donne un peu de satisfaction quelque soit l’activité choisie. Faites les choses que vous aimez le plus ou ne faites rien. Répondez exactement à dont vous avez besoin pour accuser au mieux le choc de cette douleur.

Le deuil est une vie d’émotions en soi, il vous emmènera dans les contrées les plus profondes de votre personnalité, vous perturbera au plus profond de vous-même et vous laissera régulièrement à bout de force pour mieux revivre après, pour vous donner une autre vision de la vie et des relations, pour vous apporter une richesse dans votre rapport au monde.

Je vivrai avec cette blessure jusqu’à la fin de mes jours et j’évoluerai du mieux que je peux avec sa force gravée en mon cœur. 

Hanane - Thérapeute chez Au Coeur de Moi

hanane

Hanane RISAYINDI

Thérapeute, méditante, praticienne Reïki

Animatrice méditation et atelier philo / Sève

+32 477 824 788

iYokuna

Découvrez le concept iYokuna, co-fondé avec Brieuc Simon

iyokuna123px

Méditation et développement personnel pour l'entreprise et le privé

http://www.iYokuna.be

WEB PARTNER

websait

Un site réalisé par Websait
Atelier graphique / Communication online 
www.websait.com